Gothique : Historique

Gothique: De l'aube au crépuscule

Menu: La mode gothique - Etre Gothique - Les origines

 

Le mouvement Gothique est désormais une culture urbaine bien installée (par culture j'entend un ensemble de personnes qui partagent les même goûts vestimentaire, musicaux, idéologique encore que l'idéologie Gothique soit assez disparatre). Mais il n'en a pas toujours été ainsi. Bien sur tout commenca bien aprés Baudelaire (auteur des "Fleurs du Mal") et du Comte de Lautréamont (auteur des "Chants de Maldoror"). Mais ces deux auteurs de la fin du 19éme posérent, surement bien malgrés eux, les bases du romantisme sombre dont découlera plus tard la majeur partie de la culture gothique.

Plus tard c'est donc aprés 1968, les émeutes de mai 68 eurent pour principale conséquence de créer ce terreau libertaire propice à l'émergence de sous cultures. 1970 on assiste à la révolution sexuelle : naissance du mouvement hippie et des mouvement contestataires envers la domination culturelle de la bourgeoisie: c'est la naissance du mouvement Punk. A la mort du mouvement Punk en 1977 émergérent d'autres mouvements: Métal et Gothique.

Voila, on y est. Vous trouverez un historique plus détaillé plus bas dans cette page. Je souhaitais juste faire un petit topo pour les gens qui pensent que la culture Gothique est née avec Manson, Tokio Hotel et les reportages du 13h00 de Pernaut sur TF1 (rigolez pas, y'en a qui pensent réellement cela).

 

La mode Gothique

gothique: Doc MartensVaste sujet que la mode, je trouve que ça fait un peu entomologiste qui référence ses papillons, mais tant pis. La meilleure façon d'affirmer son appartenance à une sous culture est d'en adopter ses règles vestimentaires. Personnellement je vous conseillerais de faire vos propres règles, votre propre style, même si la mode gothique permet une grande liberté tout en gardant 2-3 poncifs (le noir, les grosses godasses etc...)

Bien sur à la base le mouvement étant né des cendres encore fumantes du mouvement Punk, on y retrouve globalement les mêmes codes vestimentaires. Le Punk avait largement exploité le filon de la contestation via une apparence hors norme. Ces éléments ce retrouvèrent tout naturellement dans le look des premiers gothiques, pour finir par devenir récurent dans toutes les évolutions du style gothique. C'est le cas notamment du maquillage, des résilles, des chaînes et piercing/clous. Les vêtements sont "destroy", accessoirisés (badges etc...), sombres. Avant la naissance des new Rock en 1990 la chaussure gothique est la Doc Martens (à la base chaussure orthopédique).

 

Looks batcave

Le look Batcave apparu avec la médiatisation de groupe comme The Cure. La mode gothique est alors calquée sur le look de Robert Smith (lead du groupe). On y retrouve une dominance (pour ne pas dire l'hégémonie) du noir. Que se soit dans les frippes que pour les cheveux. Le teint se doit alors d'être blafard et livide, symbole du mal être, du maladif, niveau capilaire l'accent est mis sur le côté destructuré de la coupe.

Avec les influences Glam, le look se teinte d'autres élements: maquillage et vétements féminins pour les hommes (look androgyne), accessoires divers et variés: cerceuils, crânes etc. Bref on insiste sur le côté théâtral.

 

Influence fantastique

La mode gothique évolue alors peu à peu avec la médiatisation et sa reconnaissance du public. Elle intégre alors divers éléments venant du fantastique, que se soit avec la sortie de JdR comme "Vampire, la masquarade", qui amenérent au mouvement goth pas mal de rôlistes, où via le cinéma ou la littérature ("Dracula" de Bram Stoker par exemple). Tous ces nouveaux éléments enrichissent grandement la mode gothique. Du look hérité du Punk, on arrive a un style plus élaboré ou la prestance et l'élégance sont mis en avant à l'aide d'accessoires: dentelles, capes, gants, lentilles de couleurs, bagues armure etc... C'est l'avénement du romantisme noir, des dandies.

Le style se rapproche plus du style baroque, médiéval voire victorien. Que se soit dans la coupe des vêtements ou dans leur matiére: soie, dentelle ou velour. On retrouve aussi divers accessoires liés au culte traditionnels (Wicca, mythologie nordique etc...) sout forme de pendentifs, triskell, runes etc...

Bien sur le but n'est pas la réalité historique, ce qui donne souvent moulte anachronismes.

 

Influence Indus

gothique: TransmutersApres la déferlante de la techno dans les années 90, la certains groupe gothique ont intégrés dans leur composition cette musique electro, ce mix donne l'indus. Tout naturellement ce mélange entre gothique/techno s'est ressenti aussi dans le look des fans. On le retrouve sous forme d'influences militaire (treillis, rangers), crane rasé etc. On retrouve la même influence dans le look cyber, mélange de manga et d'univers industriel/futuriste, avec des couleur fluo, des chaussures particuliéres (des Transmuters) etc...

 

 

Le Visual Kei

Véritable phénoméne venu du Japon, le visual kei s'éloigne des poncifs du gothique. Le noir n'est plus obligatoire, on retrouve des couleurs (fluo, rose etc...), des extensions capillaires et des platform-boots. Les Gothic Lolitas sont à mi-chemin entre les tendances visual kei et historiques pour le côté baroque et les dentelles. Le résultat n'est pas sans rappeler esthétiquement les poupées de porcelaine.

Gothic lolitas : gothique: gothic-lolita

Visual Kei: gothique: visual-kei

 

Le Wannabe

Le Wannabe est ce Gothique qui plagie le style d'un artiste connu. Le curiste aspire à ressembler à Robert Smith de The Cure. Ce look était extrêmement répandu dans les années 1980. Typiquement, il se compose d'un costume noir un peu trop large, d'une chemise blanche débraillée avec une coupe de cheveux en pétard, un teint blafard, les yeux étant surlignés de noir.

Le spooky kid s'identifie à Marilyn Manson. Ce look s'est particulièrement répandu à la fin des années 1990. Il comporte souvent des lentilles de contact cosmétiques colorées et/ou à pupille fendue, des traces d'automutilation, des clous, des chaînes, des pointes, des éperons en pointe, et un teint livide.

Retour au Menu

 

Etre Gothique

Comme tout les styles qui sortent un tant soit peu des sentiers battus, la mode gothique se traine son lot d'a priori et de préjugés erronés, au mieux beaucoup vous prendront pour de doux dingues, au pire on vous prendra pour des suppôts de satan, des adeptes du macabres et de magie noire voire même pour des faschistes.

Le mouvement gothique n'est rien de tout ça, mais les amalgammes persistent, véhiculés allégrement par l'image que nous renvoit les "mass média" des personnes non conventionelles. Il vous faudra faire avec.

Pour la majorité des gothiques, la mode gothique n'est qu'une façon comme une autre d'affirmer son refus d'être comme la masse, de faire part aux autres leur attrait pour d'autres centres d'intérêts artistique (musique, nouvelles, etc...).

Globalement le mouvement gothique est apolitique. Le mouvement gothique est donc constitué d'une miriade de courants, cependant étant donné le caractére hors normes du mouvement gothique, les idéologies extrémistes seront les plus fréquente. Que se soit l'extréme gauche vestige des origines Punk du mouvement, l'extréme droite, anar, straight edge etc...

 

Le mouvement gothique, dans son ensemble, ne saurait être assimilé au satanisme, bien que le détournement de certains symboles puissent favoriser l'amalgame. Néanmoins, certains gothiques se réclament du satanisme.

Le mouvement gothique, globalement, n'a de lien direct avec aucune religion en particulier. S'il n'est pas rare de rencontrer des gothiques se réclamant d'une confession religieuse, le côté "hors-norme" du milieu fait que cependant beaucoup ont une attitude critique vis-à-vis des religions établies, certains se disant agnostiques (qui ne croit pas en une puissance supérieure, mais maintient que tout ce qui est du domaine du non-expérimenté est inconnaissable, inaccessible à l'esprit humai) ou athées (qui ne croit pas en Dieu). Le détournement de symboles religieux et en particulier judéo-chrétiens (Crucifix, Soutane, Étoile de David) dans le style vestimentaire est parfois expliqué comme étant une critique de ces religions.

On peut noter que certains gothiques (ou assimilés) se passionnent pour l'ésotérisme et/ou l'occultisme. Il est donc possible de rencontrer des individus ayant développé des croyances bien spécifiques, comme le paganisme ou la wicca.

 

Il est assez difficile de cerner la culture gothique dans la mesure où la plupart des artistes qui la constituent effectivement en rejettent l'étiquette, la trouvant étriquée. De plus, les membres du mouvement gothique ont tendance à s'approprier des artistes qui n'ont eux-mêmes aucun lien avec ce mouvement. On citera donc certains artistes dont la culture gothique se réclame tel que: Lautréamont, Poe, Lovecraft, Baudelaire, Royo, Brom...

Retour au Menu

 

Les origines

Les Racines punk (1978-1983)

gothique: Siouxsie-BansheesTout comme le mouvement métal (voir: Metal: Historique ) , les racines du mouvement Gothique plongent dans le mouvement Punk. L'explosion du mouvement Punk dans les année 1976/77 permit la naissance d'un renouveau. Ces groupes se réclamés du mouvement punk tout en mélant leur musique d'autre influences (Rock, glam etc...). Ces groupes sont Bauhaus, Siouxsie & the Banshees, Joy Division pour les plus connus. Peut à peu leur look: un mélange de punk mais exclusivement en N&B, est reprit par leur public

Avant 1983 on ne parle pas encore de "Gothique", mais plutôt "New Wave" voire "Batcave" (du nom du club londonien qui ouvre en 82 à Londre et qui apporte une certaine notorité au mouvement Gothique).

Parallélement au US se developpe une scène jumelle de la New Wave Londonienne: c'est le Death Rock avec des groupe comme Christian Death.

C'est réellement en 1983 que le mouvement Gothique défini la musique, les groupes ainsi que le public. Elle s'affranchit ainsi du Punk définitivement.

 

La renaissance

gothique: Sisters-Of-MercyLa fin des années 80 sont un tournant dans l'histoire du mouvement Gothique. En 1985 plusieurs groupes fer de lance se séparent, comme Bahaus, UK Decay etc. D'autres arrivent sur le devant de la scéne avec des influences plus rock, c'est le cas de Sisters Of Mercy ou de Fields of the Nephilim. D'autre groupes fondateurs évoluent vers des son plus pop ou new wave.

L'arrivée de la Techno fini d'enterrer le mouvement. Le Gothique passe alors du devant de la scéne à l'état de scéne alternatives.

C'est seulement en 1990 et plus particuliérement à la fin du XXéme siécle que le mouvement retrouve ses lettres de noblesse. 90 est aussi pour le mouvement Gothique le temps des rapprochement avec la scéne Métal, née elle aussi apres l'explosion du mouvement Punk dans les années 70. Ce mélange de Métal et de sujets considérés comme Gothique donneront le Gothique Métal, c'est le genre qui raménera le Gothique au devant de la scéne en 2000, avec des groupes comme Killing Joke, Lacuna Coil, Within Temptation, To/Die/For etc...

D'autres groupes intégreront de la musique électronique à leurs compo venue des scéne techno/indus qui donneront plus tard le métal indus avec des groupe comme Nine Inch Nails ou Oomph!. Bien que souvent loin du concept de la culture gothique, on y retrouve cependant le même côté sombre et destructuré.

Passé les années 2000, avec la médiatisation de Marilyn Manson, ou de certains faits divers comme la fusillade du lycée Columbine de Littleton aux États-Unis en avril 1999 ou les profanations de Carpentras de mai 1990 en France; la sous culture Gothique sort de l'ombre et s'affiche dans les rues ou sur les écrans de TV.

Retour au Menu