Les démons: Hierarchie et Ordres

Les démons: Hiérarchie et Ordres

Menu : Hiérarchie Démoniaque - Les Ordres - Les Princes Démoniaques- Les Sous Princes - Les Démons Importants - Les Démons Mineurs - Les Catégories de Démons

 

A l'origine le démon était dans la religion grecque cet esprit (génie) doté de pouvoirs surnaturels, mais capricieux et volatil. Il se manifestait dans des lieux particuliers, selon son bon vouloir, et pouvait être appaisé ou contrôlé par des moyens magiques.

Les démons sont aussi les habitants des enfers, ils sont classés selon leur hiérarchie (des princes démoniaques jusqu'aux démons inférieurs, simples sous fifres). Il existe 2 hiérarchies démoniaques: celle d' Abramelin Le Sage et celle de Collin de Plancy

 

Hiérarchie Démoniaque

La Hiérarchie d'Abramelin Le Sage:

Les quatres Princes
- Lucifer
- Satan
- Léviathan
- Bélial

Les huit sous-Princes
- Astaroth
- Orias
- Magot
- Paymon
- Asmodée
- Ariton
- Belzébuth
- Amaymon

 

La Hiérarchie de Collin de Plancy:

Princes et grands dignitaires :
- Belzébuth*, chef suprême de l'Empire infernal , fondateur de l'ordre de la mouche
- Satan, prince détrôné, chef du parti de l'opposition
- Eurynome, prince de la mort, grand croix de l'ordre de la Mouche.
- Moloch, prince du pays des larmes, grand croix de l'ordre.
- Pluton, prince du feu, gouverneur général des pays enflammés , grand croix de l'ordre.
- Pan, prince des incubes
- Lilith, princesse des succubes
- Léonard, grand maître des Sabbats, chevalier de la Mouche
- Baalberith, grand pontife, maître des alliances
- Proserpine, archidiablesse, souveraine princesse des esprits malins

Ministères :
- Adramelech, grand chancelier, grande croix de l'ordre de la Mouche
- Astaroth, grand trésorier, chevalier de la Mouche
- Nergal, chef de la police secrète
- Baal, général en chef des armées infernales, grand croix de l'ordre de la Mouche
- Léviathan, grand amiral, chevalier de la Mouche

Ambassadeurs :
- Belphégor, ambassadeur en France
- Mammon, ambassadeur en Angleterre
- Bélial, ambassadeur en Italie
- Rimmon, ambassadeur en Russie
- Thamuz, ambassadeur en Espagne
- Hutgin, ambassadeur en Turquie
- Martinet, ambassadeur en Suisse

Justice :
- Lucifer, grand justicier, chevalier de la Mouche
- Alastor, exécuteur des hautes œuvres.

Maison des princes :
- Verdelet, maître des cérémonies
- Succor Benoth, chef des eunuques du sérail
- Chamoos, grand chambellan, chevalier de la Mouche
- Melchom, trésorier-payeur
- Nisroch, chef de la cuisine
- Béhémoth, grand échanson
- Dagon, grand panetier
- Mullin, premier chevalier de chambre.

Menus plaisirs :
- Kobal, directeur des spectacles
- Asmodée, surintendant des maisons de jeu
- Nybbus, grand paradiste
- Antéchrist, escamoteur et nécromancien

 

Les Ordres

L'Ordre de la Mouche
Décoration instituée par Belzébuth, appelé "seigneur des mouches ", pour honorer les principaux dignitaires de la Cour infernale; Belzébuth étant le souverain de l'Empire, Léviathan est chevalier de l'ordre et Adramalech grande croix

 

L'Ordre des Démons
Les théologiens catholiques, qui comptent neuf ordres de bons Anges, recensent le même nombre d'ordres pour les démons :
- les pseudothei qui, en tant que faux Dieux, cherchent à se faire adorer.
- les esprits du mensonge, qui inspirent les pythonisses.
- les "vases de colère et d'iniquité ", qui dirigent l'esprit des sophistes, philosophes et révoltés.
- les "vengeurs de crimes " dont Asmodée est le chef
- les séducteurs dont Satan préside les cohortes
- les puissances de l'air, qui commandent aux tempêtes, dirigent la foudre et répandent mille fléaux.
- les exterminateurs, qui sèment les haines, les discordes et les guerres.
- les calomniateurs, dont le chef est Astaroth.
- Les démons de la cupidité suivent Mammon

Retour au Menu

 

Les Princes Démoniaques

Lucifer

luciferQuand Dieu créa les anges, il dota l'un d'entre eux, un séraphin, dont le nom était Lucifer , nom qui signifie " porteur de Lumière ". Etre au sommet de la hiérarchie angélique, il est le chef incontesté de cette cour qui se presse, émerveillée, autour de l'insondable pénombre où se cache Dieu. Brûlant d'amour, il répercute la lumière divine sur les autres Anges, leur révélant, par son intelligence sublime et inégalable, les secrets divins qu'il est le seul à comprendre tout à fait.

En créant les Anges, Dieu a façonné des êtres totalement spirituels , au contraire des animaux et due l'univers général qui constitue sa création matérielle. Ce faisant, il a donné vie a des choses incapables de connaître Sa présence, concept que les Anges ont du mal à saisir. Puis Dieu passa à l'étape suivante, il insuffla la vie à un être hybride, un être capable de s'élever vers les sphères célestes mais prisonnier de son corps de chair : l'homme. Et pourtant, tout comme les Anges, il est à l'image de Dieu.

Les Anges s'étonnent et doutent de la survie de cet être aussi étrange, mais Dieu continue son oeuvre devant Sa cour, sidérée : il est vrai que la matière entraînera l'homme vers le bas mais son âme lui permettra de s'élever, aidée par Dieu, Il se fera homme et s'unira à l'homme pour qu'ils ne fassent plus qu'un. Les Anges s'écrient : ce Dieu, se faisant homme, deviendrait inférieur aux Anges !

Le plus choqué d'entre eux est Lucifer, il lui semble soudain que sa science de Dieu, qu'il savait incomplète, est en réalité dérisoire, voir inexistante. C'est alors que surgit une invraisemblable pensée qu'il tente de repousser : et si Dieu était dans l'erreur, et lui, Lucifer, dans la vérité ? Près de lui, un autre Séraphin, Michaël, s'interroge, mais il projette vers son frère des images d'apaisement, de confiance et d'abandon , il lui ordonne de ne pas chercher à comprendre mais d'accepter. Mais Lucifer rejette les pensées de son ami, n'est-il pas le plus intelligent de tous les Anges ?

Alors que dans le cœur du Séraphin le doute s'installe, voici qu'apparaît une femme, une simple fille des hommes que l'on appelle " Mère de Dieu ", accompagnée de Dieu fait homme. " Voici votre Seigneur et voici votre Reine, annonça Dieu, prosternez-vous devant eux. " Comment, lui, si grandiose peut-il adorer des êtres aussi inférieurs ? Pourquoi Dieu ne l'a-t-il pas choisi lui, créature la plus parfaite, pour cette union hypostatique ? Il refuse donc d'adorer.

Et voici une alternative qui se présente à lui : là liberté. En effet, Dieu ne force personne à L'aimer, la liberté c'est pouvoir prétendre se passer de Lui. Lucifer sait que ça lui est impossible, ce serait le pire des châtiments car sa nature, en tant que Séraphin, c'est d'aimer, renoncer à Dieu serait renoncer à cet assouvissement de l'amour qui est sa raison d'être. Michaël le prit d'adorer mais cet amour inconsidéré de son frère pour Dieu et ses créatures grotesques lui paraît soudain odieux et les deux séraphins ont dû mal à masquer leur débat aux anges inférieurs qui se mettent à douter : faut-il adorer ou non ? Michaël se prosterne devant Son Créateur, imité par une grande partie du corps céleste mais les autres hésitent, Lucifer est leur prince, il se voit lui-même magnifique, incomparable, comment pourrait-il, lui, se prosterner devant la matière ? Jamais ! Il sait qu'il devrait pourtant obéir mais le faire le pousserait à renoncer à ses droits, à savoir la Beauté, la Perfection, la Grâce, la Sainteté. Lucifer ne se pense plus à travers Dieu, il se pense désormais à travers lui-même. Et il s'éblouit lui-même, se complaisant dans l'orgueil. Il s'aime et trouve la béatitude en lui-même, il n'a plus besoin de Dieu.

satanMais il a oublié de qui il tenait ses dons et pouvoirs et les ténèbres vont tomber sur lui, il ne voit plus que sa laideur, qu'il dissimule aux autres, son intelligence est déviée…mais il ne peut revenir en arrière et il entraîne avec lui des milliers d'Anges qui ne voient pas son âme pervertie, ils sont tous engloutis par les ténèbres. On ne le nomme plu " beauté parfaite " ou " fils de l'aurore ",mais Prince des Ténèbres, Seigneur du mensonge…et ces titres ne lui déplaisent pas. Il décide de faire payer aux Hommes son erreur et jure que, tant que lui, Lucifer n'atteindrait pas le Bonheur dont il a été privé par leur faute, il en serait de même pour eux, il allait les traquer :à sa souffrance, s'ajoute une colère furieuse, une haine à la mesure de son amour d'autrefois, Dieu l'a trompé ! Il les a trop durement punis, Lucifer ne voit plus qu'en son Créateur un tyran et, aveuglé par sa terrible colère, il décide de jeter Dieu en bas de son Trône pour prendre sa place. Dieu ne réagit pas, il n'élimine pas Lucifer et le séraphin considère alors que sa victoire est imminente.

Il s'avance vers le Trône, suivi de son armée, encouragée par l'inaction des anges de Dieu et se proclame l'égal de son Créateur. C'est alors qu'un cri ébranle les cieux : " Qui ose se prétendre l'égal de Dieu ? "hurle-t-on. Michaël (dont le nom en hébreu signifie " Qui comme Dieu ? ") se dresse entre Lucifer et le Trône Divin, le visage trahissant une sainte colère, lui pourtant pacifiste et miséricordieux, prêt à défendre Dieu, caché et invisible mais que Michaël voit, ce qui rend Lucifer malade de jalousie. Il scande sa question " Qui est comme Dieu ? ", encourageant ainsi les Anges fidèles à se battre à ses côtés. Et Lucifer se rend compte que ses légions sont bien moins nombreuses que celles de Michaël, la lumière qu'irradie celui qui était son ami le brûle, une brûlure atroce qui le dévore sans le détruire, rendant Lucifer encore plus fou, il ne craint pas Michaël, il est supérieur à lui.

Mais Lucifer a sous-estimé la puissance de l'union des Esprits de Dieu, tous les dons que Dieu a offert à ses Anges, la Lumière, l'Amour, la Vérité, la Beauté, la Justice…forment une infranchissable barrière , la splendeur de Dieu les repousse, les Anges rebelles reculent et Lucifer tombe, plus il chute, plus le désespoir, la haine et le désir de faire du mal grandissent en lui : il a perdu une bataille mais pas la guerre, le Ciel lui est fermé, il s'acharnera pour qu'il en soit de même pour l'homme.

 

Satan

Démon du premier ordre, chef des démons de l'enfer, selon l'opinion générale ; démon de la discorde, selon les démonomanes, prince révolutionnaire dans l'empire de Belzébuth.

Terme hébreu signifiant, en général : adversaire(Nombres, XXII,II), ennemi à la guerre(Samuel XXIX, 4), accusateur ou contradicteur devant les tribunaux(II. Samuel, XIX, 22 et Rois XI,14 et 23), Satan, émanation d'une partie divine mal déterminée, prit un caractère plus personnel au contact du Mazdéisme et du Panthéon assyro-babylonien. Satan, qui fait partie de Dieu où il s'agitait confusément doit s'en être détaché, dans la conscience de l'Hébreu avant l'écriture du livre de Job où sa personnalité est si nettement dessinée. A partir de la captivité de Babylone, il va s'émanciper, peut-être sous l'influence perse, et finit par être l'antithèse de Dieu.

 

Léviathan

leviathanLes conjonctures sont très diverses quant à l’aspect extérieur du démon Léviathan : serpent de mer ou monstre aquatique, que certains assimilèrent à la baleine, au crocodile, voire à l’hippopotame voué à Seth, dans l’Egypte antique : »Ce léviathan que tu as formé pour se jouer dans les flots »(Psaume 104,26)sera anéanti lors du jugement dernier.

Au Moyen Age, s’en remettant au texte du Livre de Job (LXI), les auteurs de mystères, les sculpteurs et les peintres assimilèrent la gueule de Léviathan à l’entrée des Enfers.

Par la suite, Léviathan devint un démon plus ordinaire, mais une tradition rabbinique prétend pourtant qu’androgyne, il aurait séduit Eve, puis Adam.

Grand amiral de l'enfer, gouverneur des contrées maritimes de l'Empire Infernal, chevalier de la Mouche, les démonomanes l'appellent le grand menteur ; il s'est mêlé de posséder de tous temps les gens qui courent le monde.

Il leur apprend à mentir et à en imposer, il est tenace, ferme et difficile à exorciser.

 

Bélial

Démon adoré des Sidoniens, Bélial est l'esprit maléfique des ténèbres et de l'athéisme dans le mythe Hébreu de l'ancienne Palestine. Dans l'Ancien Testament, il est fait mention des hommes-Bélial : ce sont ceux qui s'opposent à la loi et à l'ordre. Bélial peut aussi être comparé à Satan.

L’enfer n’a pas reçu d’esprit plus dissolu, crapuleux, épris de vice que celui-ci. Si son âme est hideuse et vile, son extérieur est séduisant : il a le maintien plein de grâce et de dignité. : Démon de l'homosexualité (Alastor est son ennemis juré), il eut un culte à Sodome et dans d’autres villes, mais on n’osa trop lui ériger des autels. Jean Wier ajoute que, crée immédiatement après Lucifer, Bélial entraîna la plupart des anges dans la révolte, aussi fut-il renversé un des premiers à être renversé du ciel. Ambassadeur en Italie, il commande quatre-vingts légions de l'ordre des vertus et de l'ordre des anges, on le montre parfois sur un char de feu Une légende veut que le Roi Salomon soit venu à bout de ses sortilèges et qu’il ait réussi à enfermer Bélial dans une bouteille qui contiendrait aussi sa légion de 522 290 démons

Retour au Menu

 

Les Sous Princes Démoniaques

Astaroth / Orias / Magot / Paymon /Asmodée / Ariton / Belzébuth / Amaymon

Astaroth

astarothGrand duc très puissant des enfers, grand trésorier et chevalier de la Mouche, d'infernales intrigues l'ont écarté du comité central : le grand conseil infernal. Il a la figure d'un Ange fort laid, et se montre chevauchant un dragon infernal, tenant à la main gauche une vipère. Il connaît la divination et quelques magiciens disent qu'il préside à l'Occident, qu'il procure l'amitié des Grands Seigneurs et qu'il faut l'évoquer le mercredi.

Il enseigne les arts libéraux et commande quarante légions, celui qui le fait venir doit prendre garde à son insupportable puanteur ; c'est pourquoi il est prudent de tenir sous ses narines un anneau magique en argent pour se préserver de son odeur fétide. Il a figuré dans plusieurs possessions. Astarté, son épouse, préside au plaisir de l'amour.

 

Oriax ou Orias

Grand marquis, il apparaît sous la forme d'un lion chevauchant un cheval puissant et fort , avec une queue de serpent, tenant dans sa main droite deux grands serpents sifflants et gouverne 30 légions. Il enseigne les vertus des étoiles et fait connaître les demeures des planètes, il transforme les hommes, donne des dignités, des prélatures, ainsi que des faveurs avec des amis ou ennemis. Il domine les faillites frauduleuses et ceux qui dilapident leurs biens.

 

Paymon

L'un des Rois de l'Enfer. S'il se montre aux exorcistes, c'est sous la forme d'un homme à cheval sur un dromadaire, couronné d'un diadème étincelant de pierreries, avec un visage de femme. Deux cents légions lui obéissent, une partie de l'Ordre des Enfers, une partie de l'ordre des puissances lui obéissent.

 

Asmodée

Surintendant de la Maison des jeux, on le nomme encore CHAMMADAÏ et SYDONAÏ.. D'origine persane, comme le prouve le livre de l'Avesta où il se dénomme aêshmadaêva, Asmodée est le démon de la luxure, souvent confondu d'ailleurs avec Samaël. Plusieurs écrivains juifs font naître Asmodée de l'inceste de Tubal Caïn et de sa soeur Noëma. Cruel et débauché, il sème la dissipation et l'erreur et est très jaloux des jolies filles auxquelles il s'intéresse plus que de raison, il s'efforce par tous les moyens d'empêcher leur mariage ; par ailleurs, il fait tout son possible pour empêcher les couples d'avoir des relations sexuelles normales, mais encourage l'amour impur et les instincts voluptueux.. Ainsi sacrifia-t-il les sept époux successifs de Sara avant que Tobie ne l'ait définitivement expulsé en l'obligeant à respirer la fumée du fiel d'un poisson.

Certains textes rabbiniques prétendent, de leur côté qu'il parvint à détrôner le roi Salomon mais que ce grand magicien, l'ayant vaincu à son tour, l'obligea à construire le temple de Jérusalem sans utiliser un seul instrument métallique, car Asmodée est aussi un excellent géomètre, astronome et un très bon mécanicien. Il connaît aussi des trésors qu'on peut le forcer à découvrir ; soixante-douze légions lui obéissent. Certains textes prétendent que l'Archange Raphaël, lassé de surveiller Asmodée, alla l'emprisonner au fin fond de l'Egypte.

Jean Wier dit aussi dans Pseudomonarchia daemonum : " C'est un Roi fort et puissant qui a trois têtes : la première ressemble à celle d'un taureau, la seconde à celle d'un homme et la troisième à celle d'un bélier, il a une queue de serpent, des pieds d'oie, une haleine enflammée. Il se montre à cheval sur un dragon, portant en main un étendard et une lance. "

On sait qu'au XVIIème, Asmodée vint posséder quelques religieuses dont, notamment, Madeleine Bavent et sœur Jeanne des Anges. Par la suite, Lesage en fit un facétieux et inoffensif personnage du Diable Boiteux.

 

Belzébuth

belzebuthPremier en pouvoir et en crime après Satan, pour Milton, qualifié de prince des Démons par les Evangélistes (Matthieu XII, 24 ; Luc XI,15 ; Marc III,22), chef suprême de l'empire infernal, selon la plupart des démonologues, Belzébuth, qui appartient à la première hiérarchie des mauvais Anges, fut jadis appelé dans le pays de Canaan, Seigneur des ordures ou Seigneur des mouches. Il chassait, en effet, ces dernières de moissons qu'elles infestaient, et son temple s'en trouvait tout à fait libéré ; il a d'ailleurs fondé un ordre des mouches comportant plusieurs grades, dont il honore ses créatures les plus sales, les plus viles, les plus abjectes. On ignore cependant l'aspect qu'il prend devant ses adorateurs, certains le comparent à une énorme mouche, d'autres le confondent avec Priape ou Bacchus.

Le Monarque des Enfers, dit Palingène, est d'une taille prodigieuse, assis sur un trône immense, ayant le front ceint d'un bandeau de feu, al poitrine gonflée, le visage bouffi, les yeux étincelants, le sourcil élevés et l'air menaçant, il a les narines extrêmement larges et deux grandes ailes de chauve-souris sur ses épaules, il est noir comme un Maure, il a deux pattes de canard, une queue de lion et de longs poils de la tête aux pieds. Quand il est en colère, il vomit des flammes et hurle comme un loup, enfin Astaroth apparaît à ses cotés, sous la forme d'un âne.

Mais il peut tout aussi bien revêtir bien d'autres aspects qui peuvent même être parfois séduisants, comme quand il devient Biondetta, forme séduisante, voluptueuse mais redoutable de Belzébuth, capable de changer de sexe et d'apparence (chameau, épagneul, succube…).

 

Amaymon

Un des 72 esprits de Salomon, esprit démoniaque, roi du sud

 

Retour au Menu